4a betlacky jet4r betpinup1win loginlucky jetmostbetpin up casinomosbet casinopin up bet1win1 win1 win4rabet bdmosbet kzpinup loginmostbet kz1win casino1 winpin-uplucky jet1win aviatormostbet aviator1winmostbet kzaviatorpin up casino indiapin uppinup kzaviator 1 winpinap4rabet bd1win aviator1win1win slotmostbet aviator loginparimatch1win casinomostbet casinoparimatchmostbet indialucky jet xmostbetmostbet online1win yükləonewin casinopin up azmosbet casinomostbet indialucky jet onlinemostbet aviator login
1win aviatormostbet casino1winpin uppin-up casinoonewinmostbet casinomosbet aviatorparimatchaviator1win aviatorlucky jet casinomostbet aviator login1win1win kz4era betmosbetmostbet4a betpin up1win online1 win kzlucky jet online4rabet bangladeshmostbet1win apostalucky jetaviator mostbetpinuppin up indiapin-uppin up betting1 winmostbetluckyjeymostbetpin up kz4rabet slotslacky jetparimatch1win cassino1 win az1 winmostbet az1win casinopin up azmostbetmosbetpin up casino indiamosbetmostbet az

La festivité de “GURU PURNIMA”

Cette importante festivité indienne est célébrée pendant le mois de juillet. “Guru Purnima” (ou Poornima) est la festivité des maîtres, des guru spirituels, des maîtres artistiques ou académiques.

En Inde le terme “Guru” a une signification sacrée. “Guru” est celui qui dissout l’obscurité en montrant la “lumière”, un guide qui montre la voie. Malheureusement, en occident le terme “Guru” est  utilisé depuis le milieu du XXe siècle d’une façon plus ironique voir péjorative pour désigner  un manipulateur ou, plus généralement, une personne qui est à la tête d’une secte.

Au niveau spirituel le “Guru” nous montre la “lumière” de la vérité absolue, de la connaissance suprême. Dans le domaine académique  l’enseignant nous montre la “Lumière du savoir”.

En Inde, le maître, celui qui transmet, est énormément respecté. La connaissance est sacrée et ceux qui la diffusent ont une très belle réputation. Tout ce respect prend racine dans l’histoire de l’Inde. La connaissance, le savoir, était considéré comme un bien très précieux à une époque dans la quelle recevoir une éducation était un rare privilège. Le savoir était transmis oralement d’une génération à l’autre. La vénération du “Guru” a des racines très anciennes et même dans la vie courante un enseignant est très respecté par ses élèves.

Dans le sous-continent indien, avant l’introduction du système scolaire anglais, l’enseignement avait lieu dans le “Gurukul” (institution d’enseignement védique dans laquelle les élèves vivaient à proximité du maitre), et l’apprentissage se faisait en total immersion. En effet, dans ce “Gurukul” l’élève après avoir été accepté, vivait avec l’enseignant, loin de la famille, et était instruit autant sur le plan intellectuel que physique. La relation entre le maître et le disciple était basée sur le respect et la dévotion qui grandissait avec le temps.

A la fin de ce parcours d’apprentissage qui durait plusieurs années, le disciple avait appris à aimer à tel point son “Guru” qu’il le considérait comme un dieu. A l’occasion de la festivité “Guru Purnima” le disciple offre un puja (cérémonie) pendant laquelle il exprime toute sa gratitude envers son enseignant.

guru2

Aujourd’hui en Inde, cette festivité se célèbre dans les temples où chacun offre des fleurs et des encens à son (ou ses) propre(s) “Guru” , vivants ou divins. Dans les écoles les étudiants indiens remercient les enseignants en leur montrant le plus grand respect et beaucoup de gratitude.

Selon la mythologie, le Guru suprême –Adi Guru- commence à enseigner aux sept sages (les saptarishi)  pendant le jour de pleine lune (Purnima), en donnant ainsi la possibilité à l’humanité d’evoluer spirituellement et développer sa propre connaissance. Être accepté par un maître n’est pas une chose simple. Les sept sages ont du attendre patiemment 84 ans avant de recevoir la grâce de son enseignement.

Encore aujourd’hui en Inde, dans le monde de la musique, de la danse et en général dans le cadre d’une connaissance traditionnelle, le maître met à l’épreuve les élèves avant de commencer véritablement leur enseignement. Apprendre est un grand privilège… Quelque chose de sacré qui doit être vécu avec détermination et avec un  grand sens éthique. Seule une motivation profonde et une véritable soif de connaissance nous permet d’acquérir un vrai savoir.

Les “Guru” mythologiques les plus connus en Inde et célébrés pendant la festivité de “Guru Purnima” sont les suivants :

Vyasa – auquel nous devons le Mahabharata, le grand poème épique

Dronacharya – le maître de Arjuna,  grand guerrier et héro de la Bhagavad Gita

Vasishta rishi – un des sept Rishi et maître du dieu Rama.

Krishna – le dieu, huitième avatar de Vishnu qui dans la Bhagavad Gita enseigne la vérité du Karma Yoga à Arjuna

Valmiki – auteur mythique du Ramayana

Vishvamitra – créateur du Gayathry Mantra, le mantra qui célèbre la dispersion des ténèbres de l’ignorance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connaissez-vous votre Dosha ?

Faites le test et découvrez votre constitution ayurvédique

Nous détestons les spams, en vous inscrivant à ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations ponctuelles sur nos formations et séances, des offres commerciales et d’autres conseils autour de l’ayurvéda. Votre email ne sera jamais cédée ou revendue. Vous pouvez vous désabonner à tout instant via le lien en bas de nos emails.